safran depression

Le safran, super antioxydant bénéfique pour le coeur

Les aliments nous apportent certaines molécules naturelles appelées ''antioxydants''. Ils ont la propriété d'empêcher les réaction en chaînes provoquées par les radicaux libres.
Ces antioxydants sont des boucliers face aux agressions des radicaux libres.
Rappelons que les radicaux libres sont des molécules instables formées d'oxygène, qui se créent  normalement lors du fonctionnement de l'organisme.
Les principaux antioxydants naturels se trouvent dans les aliments contenant des bioflavonoïdes, des caroténoïdes, des polyphénols, de la vitamine C et E, du sélénium...

Cependant, dans certaines situations, la production de radicaux libres peut augmenter considérablement, comme l'exposition prolongée au soleil, le tabagisme, la pollution, des carences alimentaires en antioxydants.....

Il se crée  normalement un équilibre physiologique si les antioxydants sont suffisamment présents pour contrer les effets nocifs des radicaux libres.
Mais si les radicaux libres viennent à se trouver en excès, ils peuvent alors favoriser le vieillissement accéléré, l'apparition de maladies comme les maladies cardiovasculaires, certaines maladies neurodégénératives, certains cancers...


Le safran, qui contient plus de 150 composées volatils et aromatiques, possède aussi des composés non-volatils dont beaucoup appartiennent aux caroténoïdes,
aux propriétés antioxydantes reconnues aujourd'hui.


De nombreuses études ont permis de mettre  en évidence l'extraordinaire  pouvoir antioxydant du safran.

Le pouvoir du safran sur le système cardiovasculaire

                  Safran et cholestérol

Le safran en plus de sa valeur culinaire, a été depuis toujours utilisé comme plante médicinale. Ses éléments actifs ont diverses activités biologiques, notamment des propriétés antioxydantes qui pourraient permettre une protection cardiovasculaire.


De précédentes études ont déjà mis en évidence le rôle de la crocine, picrocrocine et du safranal sur la diminution de l'athérosclérose et du stress oxydatif.


La crocétine du safran a  également démontré une réduction du cholestérol totale sur des animaux nourris avec un régime riche en graisse.

D' autres études réalisées sur des rats atteints d'athérosclérose induite, ont mis en évidence que la crocétine inhibait l'athérosclérose et diminuait les niveaux de cholestérol total, de triglycérides et de LDL cholestérol .


L'effet hypolipémiant du safran et de ses éléments actifs est largement démontré dans les études chez l animal, mais malheureusement les essais humains sont rares.


                                      L'étude

Le but de cette recherche était d'évaluer l'effet de la prise d'une infusion de safran sur le profil lipidique de patients atteints de SEP*. Différentes variables ont été évaluées avant et après l'intervention  expérimentale, chaque sujet agissant comme son propre témoin.


L'objectif de cette étude était d'évaluer l'effet de la prise d'une infusion de safran pendant 96 jours sur le profil lipidique des patients atteints de SEP. Les chercheurs ont choisi des patients atteints de SEP* , car l'atteinte neurologique liée à la SEP* entraîne une diminution de l'exercice physique, ce qui contribue à une incidence accrue de dyslipidémie** dans cette population.

Au total, 35 patients ont reçu une infusion de safran en milieu d'après-midi pendant 96 jours. 16 d'entre eux ont terminé le traitement. Une diminution significative des taux de cholestérol sanguin total de 199,5 à 179,5 mg/dl a été observée. De plus, une diminution significative des taux de triglycérides , de 124,0 à 101,0 mg/dl, a été observée.


Pour rappel, les recommandations internationnales sur les  niveaux de cholestérol, recommandent de réduire, le cholestérol total en dessous de 190 mg/dl, le cholestérol LDL inférieur à 115 mg/dl.


En conclusion, la prise d'une infusion de 50 mg de safran pendant 96 jours a eu un effet hypolipémiant chez les patients atteints de SEP*.


Tout permet de penser à ce jour que ces résultats bénéfiques sur les taux de cholestérol  auraient pu être obtenus dans la poulation générale.


*  SEP: sclérose en plaques

** Dyslipidémie: concentration élevée de lipides dasn le sang.

Source: Effect of Daily Intake of a Saffron Infusion on Blood Cholesterol Levels. Published: 10 July 2020


Rôle bénéfique du safran sur le coeur.

Le safran est utilisé depuis longtemps pour traiter divers troubles, notamment les maladies cardiovasculaires.

Ce sont les stigmates du safran qui sont utilisés pour leur concentration en éléments actifs aux propriétés médicinales.

Différents composés tel que les flavonoïdes et caroténoïdes composent les stigmates du safran.

Les bienfaits du safran ont été démontrés dans des études précédentes, cependant, il y a un manque de données sur la compréhension de ces mécanismes d'action.

Cette recherche s'est concentrée sur les applications médicinales du safran au plan de la santé cardiovasculaire.

Méthode: La recherche documentaire a été réalisée en sélectionnant toutes les études comparatives de 2000 à 2018.

Résultats: Les résultats ont permis de confirmer une nouvelle fois les preuves de l'efficacité du safran au niveau:

  • antioxydant
  • anti-inflammatoire
  • anti-athérogène: évite la production d'athérome, plaques de lipides se fixant sur la paroi des artères.
  • anti-hypertenseur: réduit l'hypertension artérielle
  • hypolipidémique: diminution de la quantité de cholestérol en circulation.

Ces effets du safran proviennent de certains ingrédients notamment le safranal, la crocétine et les crocines.

ConclusionL'étude conclue que le safran montre une action médicinale réelle dans le traitement des maladies cardiovasculaires.

Source: Saffron; An update review on biological properties with spécial focus on cardiovascular effects. 2018


  • Etude APOS 1998

L'objectif de cette étude était d'évaluer la capacité antioxydante du safran chez l' homme.
Les chercheurs ont dissous 50 mg de safran dans 100 ml de lait, qu'ils ont donné 2 fois par jour à vingt sujets humains.

L'oxydation des lipoprotéines a été évaluée au début de l'étude, à 3 semaines et à l'issue de l' étude après 6 semaines.

Les résultats ont permis de  constater sur des marqueurs précis que sont les lipoprotéines, une diminution constante de l'oxydation.

En effet certaines lipoprotéines sont particulièrement sensibles à l'oxydation comme les LDL. (low density lipoprotein)
L'oxydation de ces LDL est un des  éléments responsables de la formation de l' athérosclérose, facteur de risque cardiovasculaire
.

Les chercheurs nous indiquent que ces résultats démontrent le  potentiel antioxydant remarquable du safran.




Etude RSAOCS 2005

Lors de cette étude expérimentale, les chercheurs ont évalué les capacités antioxydantes du safran et plusieurs de ses composants, face à des radicaux libres particulièrement oxydant.

Ces radicaux libres nommés DPPH (1,1-diphényl-2-picrylhydrazyle) sont utilisés expérimentalement afin d'évaluer les capacités antioxydantes des molécules étudiées.

Les deux antioxydants utilisés lors de  cette étude étaient le safranal et la crocine du safran. Ces deux éléments actifs sont naturellement présents dans le safran, ils font partie de la famille des caroténoïdes.

A la concentration 500 à 1000 ppm, La crocine a permis la neutralisation de respectivement 50 % et 65 % des radicaux libres. Le safranal a montré un taux de neutralisation un peu plus faible que celui de la crocine. 

Les auteurs déclarent que ces propriétés antioxydantes du safran permettent d'envisager son utilisation dans la fabrication d'antioxydants pour l'industrie pharmaceutique et cosmétique ou encore en tant que supplément alimentaire.


  • Etude SACOC 2005

Afin d'évaluer la capacité antioxydante d'une molécule, l'un des modèles d'expérimentation utilisé est le principe de l' ischémie-reperfusion.

Le principe est de priver certains organes de sang  (anoxie), avant de le faire circuler de nouveau. Le retour de l'oxygène après la période de privation entraine une production importante de radicaux libres à laquelle les systèmes de défenses ne peuvent faire face.


Les conséquences sont des lésions oxydatives importantes.

Cette expérimentation a été faite  chez le rat au niveau du système nerveux et plus précisément au niveau de l' hippocampe, une zone du cerveau impliquée dans la mémoire.


Après avoir provoqué des lésions oxydatives selon cette méthode, les chercheurs ont procédé à une injection péritonéal de safranal, un des composants antioxydants du safran.

Le safranal a permis de diminuer de façon dose dépendante l'intensité de l'oxydation et ses conséquences.


Les auteurs concluent que le safranal du safran exerce des effets protecteurs sur différents marqueurs des dommages oxydants, dans les zones du cerveau étudiés chez les rats.



  • Etude AAOAEE  2009

Cette étude effectuée in vitro a cherché  à montrer l'activité antioxydante des extraits de safran.

La crocine et le safranal du safran sont les principaux constituants reconnus pour leur potentiel antioxydant.


Ils ont été évalués in vitro  dans la peroxydation de lipides de membranes d'érythrocytes (globules rouges)  et dans la peroxydation de lipides de foie.


La peroxydation, ce n'est autre que l'oxydation des graisses par des radicaux libres (en l'occurrence ceux des membranes des globules rouges et des cellules du foie).

Les résultats ont effectivement montré une diminution importante de la peroxydation, plus importante avec la crocine comparativement au safranal.

  • Etude CPTD 2004

Cette étude rapporte les effets de la crocine du safran sur des neurones de rats mis en situation d'oxydation.

Les chercheurs ont privé les neurones de glucose (leur combustible indispensable), ce qui a provoqué une peroxydation de leurs lipides et une baisse  de l'activité d'une enzyme antioxydante très importante, la SOD (superoxyde dismutase).

Le traitement a base de crocine a permis  d'empêcher la formation de lipides peroxydés  et de maintenir la morphologie du neurone. 

Les effets antioxydants de la crocine étaient plus efficaces que ceux de l'alpha tocophérol (vitamine E) à la même concentration.

La crocine a également  supprimé l'activation d'une enzyme destructrice (caspase-8), activée par la privation de glucose.

Les chercheurs suggèrent que la crocine a un pouvoir antioxydant efficace qui peut protéger l'oxydation des neurones.


  • Etude DOAA 2011

C'est l'une des plus importantes études faites sur les capacités antioxydantes du safran.

In vitro les chercheurs ont provoqué par électrolyse la production de radicaux libres sur des cellules de foie, de reins, de poumons et de coeurs de hamsters.


Les résultats ont montré que le safran a assuré une protection des organes cités contre les dommages provoqués par des radicaux libres et cela de façon dépendante du dosage utilisé.

En effet le safran a diminué la péroxydation des lipides et a permis de maintenir l'activité d'une des plus importantes enzymes antioxydantes, la superoxyde dismutase (SOD).


                            Profitez d'un complément alimentaire naturel de safran bio :

Le safran a de nombreuses vertus médicinales reconnues qui permettent de traiter différents maux auxquels nous pouvons être sujets.

Si cela vous intéresse d'en savoir plus, nous vous proposons de les découvrir en cliquant ci-dessous :