Safran médicinal bio    


Le safran améliore la fertilité



Le safran est considéré comme très utile dans les pays du proche-orient, pour stimuler la fertilité  des hommes et des femmes.

Quel crédit scientifique pouvons nous apporter à cette utilisation traditionnelle dans de nombreux pays ?
 
Les études récentes sur le safran nous indiquent que ses principaux éléments actifs  comme la crocine, la crocétine, la picrocrocine, le safranal exercent effectivement un grand nombre d'effets bénéfiques sur différents systèmes biologiques. 

De nombreuses études ont effectivement montré que le safran peut agir au niveau du système cardiovasculaire, des neurones, de la protection cellulaire, des neurotransmetteurs cérébraux...etc

Mais le safran peut-il réellement jouer un rôle sur les composantes de la fertilité humaine et surtout, y a-t-il des études probantes à ce sujet ?


Nous avons répertorié les principales études scientifiques faites sur la capacité du safran à favoriser la fertilité.
 
Les résultats de ces études nous indiquent que le safran agit  effectivement à différents niveaux de la fertilité, notamment chez l'homme.
Ces  recherches  nous montrent l'action positive du safran  sur la morphologie et la motilité (mobilité) des spermatozoïdes humains, ainsi que sur les fonctions hormonales reproductives sur des
modèles animaux.


Découvrez les résultats des études démontrant l'action du safran sur la fertilité




Etude EOSOS 2008

Cette étude a concerné cinquante-deux hommes non fumeurs avec une stérilité sans cause connue. L'âge moyen des patients était de 31 ans.

Les chercheurs  ont donné aux patients 50 mg de safran, 3 fois par semaine et cela durant 3 mois. 


Le spermogramme, soit l'analyse  des spermatozoïdes, au préalable et à l'issue de l'étude, a montré une augmentation significative du pourcentage de spermatozoïdes ayant une morphologie normale.

L'étude révèle que le pourcentage de spermatozoïdes normaux est passé de de 26,50 % avant l'expérimentation  à 33,90 % à l'issue. Cette augmentation  représente une amélioration de 7,4 % de cet index.

Rappelons que le spermogramme permet d'évaluer différents paramètres, entre autres,  le volume, la viscosité, le nombre, la motilité, la morphologie des spermatozoïdes.

Cette étude a permis de mettre aussi en évidence une action du safran sur la motilité des spermatozoïdes.
L'étude de la  motilité permet d'évaluer la capacité de vitesse de déplacement des spermatozoïdes, qualité déterminante en vue de la fécondation.

Concernant le critère de motilité, l'OMS (l’Organisation mondiale de la Santé)  classe les spermatozoïdes selon les niveaux de A à D, avec le niveau A  pour les spermatozoïdes qui se déplacent rapidement en ligne droite comme des fusées. Le niveau B concernent les spermatozoïdes qui se déplacent plus lentement souvent en courbe. Ceux appartenant au niveau C bougent très lentement, quant aux spermatozoïdes de niveau D, ils  sont quasi immobiles. Les spermatozoïdes de niveau C et D sont considérés de mauvaise qualité.

Lors de l'étude, le pourcentage moyen de spermatozoïdes ayant une motilité de la classe A était de 5,32 % avant l'étude, pour atteindre 11,77 % après le traitement de safran.
La part des spermatozoïdes de la classe B et C étaient au début de l'étude, respectivement de 10,09 % et 19,79 % pour atteindre à l'issue de l'étude 17,92 %  et 25,35 %. De façon générale, des augmentations significatives du nombre de spermatozoïdes appartenant aux  classe A, B, et C ont été mesurées.

Les chercheurs concluent que la prise de safran est efficace sur les composantes morphologie et motilité du sperme chez l'homme. Ils évoquent l'action antioxydante du safran pour expliquer ces résultats, mais considèrent que d'autres études sont nécessaires pour élucider le rôle et le mode d'action du safran et de ses composées,  dans le traitement de la stérilité masculine.




Etude EOSEOL 2008

Les auteurs de cette étude ont cherché à évaluer l'effet possible de l'extrait de safran sur les niveaux de  LH*, de FSH* et de testostérone* chez les souris.
 
Les souris ont été réparties en 4 groupes, comprenant chacun 8 souris  mâles.
 
Le premier groupe (groupe témoin) a reçu un placébo, tandis que les autres groupes ont reçu tous les 48 heures, l'extrait de safran aux doses de, 25 mg/kg, 50 mg/kg et 100 mg/kg.
L'extrait de safran a été injecté aux souris en intrapéritonéale (membrane enveloppant l'abdomen) et ce pendant 20 jours.

Les dosages de FSH, LH et testostérone, ont été mesurés régulièrement.
 
Les résultats
montrent que
les niveaux de FSH, de LH et de testostérone ont été sensiblement accrus dans le groupe ayant reçu 100 mg/kg de safran par rapport au groupe  placebo.

Les conclusions de l'étude indique l'efficacité de l'extrait de safran à la dose de 100 mg/kg et par 48 heures,  sur la stimulation hormonale chez les souris.

Les auteurs précisent néanmoins que d'autres études sont nécessaires pour déterminer l'effet du safran sur la capacité de reproduction chez l'homme.




*La LH (hormone lutéinisante), comme la FSH (hormone folliculostimulante), sont des  hormone secrétées par le lobe antérieur de l'hypophyse sous l'influence d'une hormone stimulante hypothalamique (LH-RH) avec pour  organes cibles, les ovaires et testicules.
*Chez l'homme, la LH  stimule la sécrétion de testostérone par les testicules, son dosage permet d'explorer une insuffisance testiculaire appelée hypogonadisme ou une anomalie au niveau de l'axe hypothalamo-hypophysaire.
*Chez la femme, la LH provoque les variations cycliques des ovaires qui surviennent au cours du cycle menstruel, son dosage avec celui de la FSH permet de faire le diagnostique de l'origine de l'absence de règles, de la stérilité,d'un hypogonadisme.

*La testostérone est la principale hormone androgène. Elle est produite au niveau des testicules et en faible part au niveau des surrénales chez l'homme, chez la femme, elle est produite en faible quantité par l'ovaire et la surrénale.



Etude EOAEOCS 2009

L'objectif de cette étude était d'étudier les effets du safran sur différents paramètres de la procréation chez le rat femelle.

L'action du safran  a été étudiée sur le développement des follicules ovariens
*   et du corps jaune*  dans l'ovaire.
L' objectif de l'étude était de mesurer l'impacte du safran sur le niveau des hormones sexuelles, comprenant FSH, LH, les oestrogène
* , la progestérone
*  et la testostérone chez le rat.

*   Follicule ovarien: contient l'ovocyte qui va être relâché durant l'ovulation.
*   Corps jaune : se forme dans la phase lutéale, soit lors de la deuxième partie du cycle et va sécréter la progestérone sous contrôle de la LH, qui a pour rôle de maintenir la muqueuse utérine destinée à accueillir l'embryon lors de la nidation.
*     La progestérone : est une hormone produite par le corps jaune en deuxième phase du cycle puis par  le placenta au cours de la grossesse. Son rôle est de préparer l'utérus à la nidation, puis de préparer la glande mammaire à la lactation.
*     L’œstrogène : est une hormone naturelle, sécrétée par l’ovaire, assurant la formation, le maintien et le fonctionnement des organes génitaux et des seins chez la femme.

Lors de cette étude, 45
rates  ont été  divisées en 3 groupes.

Le
groupe 1 dit normal a reçu une solution neutre
  et les groupes 2 et 3 ont reçu respectivement, l'extrait de safran à la dose de 20 mg/kg/jour et 80 mg/kg/jour  durant 30 jours.
 
Le dosage de safran à  80 mg/kg/jour
a eu comme conséquence, une élévation significative  des hormones  FSH, LH, progestérone et oestrogène ainsi qu'une augmentation du  nombre de follicules primaires.


En conclusion, la présente étude a montré que l'extrait de safran a des propriétés  qui pourraient améliorer la fertilité des rates.

Les auteurs évoquent l'action
de la crocetine et/ou de flavonoïdes du safran.
Ils précisent que d'autres études sont requises pour élucider les constituants et
mécanismes impliqués dans un tel effet du
safran.



Résumé de l'étude


Les usages empiriques du safran sur la fertilité trouvent aujourd'hui une véritable justification scientifique.
L'utilisation du safran en traitement de la fertilité s'est révélée efficace à différents niveaux.
Il semble tout d'abord que le safran ait un intérêt particulier pour les stérilités masculines.

Le safran permet d'augmenter significativement le nombre de spermatozoïdes ayant une morphologie normale et  d' améliorer leur qualité en terme de motilité (vitesse de déplacement).


Sur le plan  hormonale, le safran a donné de bons résultats  chez l'animal en montrant une réelle stimulation des hormones de la procréation.
Bien que ces résultats nécessitent d'être confirmés par d'autres études, la piste du safran en traitement de certaines fertilités est très prometteuse.





Découvrez notre complément alimentaire de safran bio